Nouvelles recettes

La Californie et New York votent tous deux oui à un salaire minimum de 15 $

La Californie et New York votent tous deux oui à un salaire minimum de 15 $


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La Californie et New York battront des records avec un nouveau salaire minimum à l'échelle de l'État de 15 $ l'heure pour tous les travailleurs

La mesure controversée aura probablement des ramifications dans le monde des affaires.

La Californie et New York sont devenus les premiers États américains à adopter des lois sur le salaire minimum de 15 $ pour entrer en vigueur d'ici 2022.

Les gouverneurs Jerry Brown de Californie et Andrew Cuomo de New York ont ​​tous deux conclu des accords provisoires avec les législateurs jeudi soir et devraient signer les projets de loi d'ici lundi. Actuellement, Le salaire minimum en Californie est de 10 $ de l'heure, tandis que celui de New York est de 9 $ de l'heure.

La législation augmentera les salaires d'environ 43 % des résidents californiens - soit environ six millions de personnes - et à New-York affecterait environ deux millions de personnes, selon Associated Press. Les Latinos profiteront le plus de la mesure.

« Cette augmentation du salaire minimum aura une importance nationale », a déclaré le Gouverneur Cuomo aux journalistes. "C'est augmenter le salaire minimum d'une manière responsable."

Mais comme nous l'avons signalé, la mesure est controversée et les entreprises craignent de devoir commencer à licencier des personnes ou de se tourner vers l'intelligence artificielle pour combler la différence fiscale.

« Tout comme les avantages de cette politique sont susceptibles d'être plus importants car elle couvre une plus grande part de la main-d'œuvre que pour les augmentations antérieures du salaire minimum, le risque de ces coûts est également plus élevé », a déclaré Ben Zipperer, expert du salaire minimum chez le libéral Washington Center for Equitable Growth, a déclaré au New York Times. « On ne sait pas très bien comment cela va s’empiler. »

The Daily Meal a contacté des chaînes de restauration rapide, dont Taco Bell, McDonald's, Burger King et Shake Shack, ainsi que des chefs haut de gamme avec des restaurants en Californie et à New York, dont Thomas Keller, Jonathan Waxman, Michael Mina, et Curtis Stone pour les commentaires.


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui: tous les problèmes de vote prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été négligée dans l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille de l'événement crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que l'on pouvait obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. "Tout cela avance et pousse les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine d'aujourd'hui ." Dayen, auteur du prochain livre, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « dégoûts de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emploi potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum, en fait, coûtera-t-elle des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui : problèmes de vote trop prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été malmenée lors de l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille du crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que l'on pouvait obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. "Tout cela avance et pousse les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine d'aujourd'hui ." Dayen, auteur du prochain livre, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « dégoûts de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emploi potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum, en fait, coûtera-t-elle des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui : problèmes de vote trop prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été malmenée lors de l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille du crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que l'on pouvait obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. "Tout cela avance et pousse les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine d'aujourd'hui ." Dayen, auteur du livre à paraître, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « déchaînées de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emplois potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum, en fait, coûtera-t-elle des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui : problèmes de vote trop prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été malmenée lors de l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille du crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que l'on pouvait obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. "Tout cela avance et pousse les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine d'aujourd'hui ." Dayen, auteur du livre à paraître, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « déchaînées de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emplois potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum, en fait, coûtera-t-elle des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui : problèmes de vote trop prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été malmenée lors de l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille du crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que l'on pouvait obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. "Tout cela avance et pousse les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine d'aujourd'hui ." Dayen, auteur du prochain livre, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « dégoûts de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emploi potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum, en fait, coûtera-t-elle des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui : problèmes de vote trop prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été malmenée lors de l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille du crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que l'on pouvait obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. "Tout cela avance et pousse les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine d'aujourd'hui ." Dayen, auteur du prochain livre, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « dégoûts de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emploi potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum, en fait, coûtera-t-elle des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui: tous les problèmes de vote prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été négligée dans l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille de l'événement crucial Badger État primaire.

Et nous démystifions également les absurdités de wingnut concernant le salaire minimum alors que des victoires à 15 $ de l'heure arrivent en Californie, à New York et ailleurs. Tout d'abord, alors que les électeurs attendent en ligne pour essayer d'obtenir de nouvelles pièces d'identité avec photo afin de pouvoir voter aujourd'hui dans le cadre des nouvelles restrictions de vote du GOP dans le Wisconsin, de nombreux électeurs du comté de St. Louis se sont présentés aux élections locales dans le Missouri, pour ne trouver aucun bulletin de vote à tout pour voter.

Ensuite, nous expliquons ce qui s'est passé hier soir dans l'émission de Maddow pour suggérer qu'Hillary Clinton avait 6 points d'avance sur Sanders dans le Wisconsin, alors que la grande majorité des sondages préélectoraux de l'État suggèrent exactement le contraire. MSNBC répond à notre requête tard aujourd'hui, pour nous dire que le problème était dû à une erreur technique corrigée plus tard pour la rediffusion de minuit et les versions en ligne de son émission. Tous les détails à ce sujet dans le programme d'aujourd'hui.

Puis, à la suite des projets de loi signés cette semaine par les gouverneurs de New York et de Californie pour augmenter le salaire minimum à 15 $, nous parlons à un journaliste financier David Dayen sur les inquiétudes feintes de la droite concernant la perte d'emplois (mais uniquement lorsqu'il s'agit d'augmenter le salaire minimum), ainsi que les inquiétudes réelles concernant l'augmentation, et les militants ont eu un impact extraordinaire sur l'ensemble de la conversation sur l'écart de richesse de plusieurs décennies entre la riche et tout le monde aux États-Unis

Dayen explique pourquoi la nouvelle loi, rien qu'en Californie, comme il l'a également signalé à Salon la semaine dernière, est une très grosse affaire : « 1 travailleur sur 8 en Amérique est californien. Selon cette proposition, plus de 33 % d'entre eux vont obtenir une augmentation à un moment donné d'ici 2022. Et par la suite, parce qu'après 2022, le salaire minimum est lié à l'inflation, donc il continue d'augmenter. "

"C'est vraiment un témoignage de la puissance de l'activisme. Avant le 'Fight For 15' inauguré en 2012, personne n'aurait cru que vous pourriez obtenir un salaire minimum de 15 $ l'heure, dans un État aussi grand que la Californie. Alors, vraiment , chapeau aux travailleurs de #FightFor15, qui ont vraiment poussé cela », dit-il, félicitant à la fois le mouvement Occupy et la campagne Sanders. « Tout cela avance et déplace les démocrates qui contrôlent des États comme la Californie et New York dans des endroits où ils n'étaient pas à l'aise d'aller auparavant. Et cela témoigne de la façon dont cette question d'inégalité est devenue le principal problème fonctionnel de la politique américaine aujourd'hui. ." Dayen, auteur du prochain livre, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, réagit également aux « déchaînées de la part des économistes et des chefs d'entreprise », en ce qui concerne les pertes d'emploi potentielles dans le suite de la hausse des salaires.

"On voit toutes sortes d'expériences" avec l'économie, argumente-t-il. "Nous voyons des travailleurs utilisés comme cobayes tout le temps par les entreprises" dans toutes les affaires de programmes qui peuvent bénéficier à ces entreprises, mais pas à leurs travailleurs. "Ces mêmes économistes sont tellement inquiets du sort des travailleurs avec cette expérience avec le salaire minimum qu'ils n'ont jamais rien dit de toutes ces expériences qui blessent les travailleurs et mdash que nous savions qu'elles allaient blesser les travailleurs à l'époque & mdash parce que c'était littéralement sur la réduction de leurs salaires, la suppression de leurs avantages sociaux et leur placement dans des lieux de travail dangereux. Épargnez-moi cette rhétorique selon laquelle vous vous souciez des travailleurs lorsque vous êtes restés les bras croisés pendant plus de 40 ans alors que le travail est de plus en plus dévalué. "

Mais l'augmentation du salaire minimum coûtera-t-elle en fait des emplois ? Et, si oui, est-ce même important ? Branchez-vous pour ses réponses à cela et bien plus encore dans une conversation fascinante sur l'émission d'aujourd'hui & mdash one que vous n'entendrez pas, pour une raison quelconque, sur Fox "News" ou CNN & hellip


« Le pouvoir de l'activisme » : 15 $ d'augmentation du salaire minimum en Californie, à New York et ailleurs

Sur BradCast d'aujourd'hui : problèmes de vote trop prévisibles dans l'État du Wisconsin et à St. Louis, MO aujourd'hui, MSNBC répond à notre demande de commentaires sur les raisons pour lesquelles Bernie Sanders a été malmenée lors de l'émission de Rachel Maddow hier soir, à la veille de l'événement crucial Badger État primaire.

And we also debunk wingnut nonsense concerning the minimum wage as $15/hour victories come to California, New York and elsewhere. First, while voters wait on line to try and obtain new Photo IDs so they can vote at all today under the GOP's new voting restrictions in Wisconsin, many St. Louis County voters showed up for local elections in Missouri, only to find no ballots at all to vote on.

Then, we explain what happened last night on Maddow's show to suggest that Hillary Clinton was polling ahead of Sanders in Wisconsin by 6 points, when the vast majority of pre-election polls in the state suggest the exact opposite. MSNBC responds to our query late today, to tell us that the issue was due to a technical error later corrected for the Midnight re-run and online versions of her show. Full details on that in today's program.

Then, in the wake of bills signed into law this week by the Governors of both New York and California to raise the minimum wage to $15, we speak to financial journalist David Dayen about the Right's feigned concern about job loss (but only when it comes to raising the Minimum Wage), as well as the real concerns about the increase, and activists have had an extraordinary impact on the entire conversation about the decades long wealth gap between the rich and everyone else in the U.S.

Dayen explains why the new law, in California alone, as he also reported at Salon last week, is a very big deal: "1 in every 8 workers in America is a Californian. Under this proposal, over 33% of them are going to get a raise at some point along the way between now and 2022. And thereafter, because after 2022, the minimum wage gets tied to inflation, so it keeps going up."

"It's really a testament to the power of activism. Before the 'Fight For 15' inaugurated in 2012, nobody would have believed that you could get a $15 an hour living wage, minimum, in a state as big as California. So, really, hats off to the #FightFor15 workers, who really pushed this," he says, offering kudos at the same time to both the Occupy movement and the Sanders campaign. "All of this is rumbling forward and moving Democrats who control states like California and New York into places that they were uncomfortable to go previously. And that is a testament to how this issue of inequality has become the functional, primary issue in American politics today." Dayen, author of the upcoming book, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, also responds to the "hand-wringing on the part of economists and business leaders," when it comes to potential job loss in the wake of raised wages.

"We see all kinds of experiments" with the economy, he argues. "We see workers used as guinea pigs all the time by businesses" in all matter of schemes that may benefit those businesses, but not their workers. "These same economists are so worried about the fate of workers with this experiment with the minimum wage have never said a darn thing about all of these experiments that hurt workers &mdash that we knew were going to hurt workers at the time &mdash because it was literally about cutting their wages and getting rid of their benefits and putting them in hazardous workplaces. Spare me this rhetoric that you care about workers when you've sat by idly over 40 years as work has become more and more and more devalued."

But will raising the minimum wage, in fact, cost jobs? And, if so, does it even matter? Tune in for his answers to that and much more in a fascinating conversation on today's show &mdash one which you won't hear, for some reason, on Fox "News" or CNN&hellip


'The Power of Activism': $15 Minimum Wage Rises in CA, NY, Elsewhere

On today's BradCast: all too predictable voting problems in the state of Wisconsin and in St. Louis, MO today MSNBC responds to our request for comment on why Bernie Sanders received short shrift on Rachel Maddow's show last night, on the eve of the crucial Badger State primary.

And we also debunk wingnut nonsense concerning the minimum wage as $15/hour victories come to California, New York and elsewhere. First, while voters wait on line to try and obtain new Photo IDs so they can vote at all today under the GOP's new voting restrictions in Wisconsin, many St. Louis County voters showed up for local elections in Missouri, only to find no ballots at all to vote on.

Then, we explain what happened last night on Maddow's show to suggest that Hillary Clinton was polling ahead of Sanders in Wisconsin by 6 points, when the vast majority of pre-election polls in the state suggest the exact opposite. MSNBC responds to our query late today, to tell us that the issue was due to a technical error later corrected for the Midnight re-run and online versions of her show. Full details on that in today's program.

Then, in the wake of bills signed into law this week by the Governors of both New York and California to raise the minimum wage to $15, we speak to financial journalist David Dayen about the Right's feigned concern about job loss (but only when it comes to raising the Minimum Wage), as well as the real concerns about the increase, and activists have had an extraordinary impact on the entire conversation about the decades long wealth gap between the rich and everyone else in the U.S.

Dayen explains why the new law, in California alone, as he also reported at Salon last week, is a very big deal: "1 in every 8 workers in America is a Californian. Under this proposal, over 33% of them are going to get a raise at some point along the way between now and 2022. And thereafter, because after 2022, the minimum wage gets tied to inflation, so it keeps going up."

"It's really a testament to the power of activism. Before the 'Fight For 15' inaugurated in 2012, nobody would have believed that you could get a $15 an hour living wage, minimum, in a state as big as California. So, really, hats off to the #FightFor15 workers, who really pushed this," he says, offering kudos at the same time to both the Occupy movement and the Sanders campaign. "All of this is rumbling forward and moving Democrats who control states like California and New York into places that they were uncomfortable to go previously. And that is a testament to how this issue of inequality has become the functional, primary issue in American politics today." Dayen, author of the upcoming book, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, also responds to the "hand-wringing on the part of economists and business leaders," when it comes to potential job loss in the wake of raised wages.

"We see all kinds of experiments" with the economy, he argues. "We see workers used as guinea pigs all the time by businesses" in all matter of schemes that may benefit those businesses, but not their workers. "These same economists are so worried about the fate of workers with this experiment with the minimum wage have never said a darn thing about all of these experiments that hurt workers &mdash that we knew were going to hurt workers at the time &mdash because it was literally about cutting their wages and getting rid of their benefits and putting them in hazardous workplaces. Spare me this rhetoric that you care about workers when you've sat by idly over 40 years as work has become more and more and more devalued."

But will raising the minimum wage, in fact, cost jobs? And, if so, does it even matter? Tune in for his answers to that and much more in a fascinating conversation on today's show &mdash one which you won't hear, for some reason, on Fox "News" or CNN&hellip


'The Power of Activism': $15 Minimum Wage Rises in CA, NY, Elsewhere

On today's BradCast: all too predictable voting problems in the state of Wisconsin and in St. Louis, MO today MSNBC responds to our request for comment on why Bernie Sanders received short shrift on Rachel Maddow's show last night, on the eve of the crucial Badger State primary.

And we also debunk wingnut nonsense concerning the minimum wage as $15/hour victories come to California, New York and elsewhere. First, while voters wait on line to try and obtain new Photo IDs so they can vote at all today under the GOP's new voting restrictions in Wisconsin, many St. Louis County voters showed up for local elections in Missouri, only to find no ballots at all to vote on.

Then, we explain what happened last night on Maddow's show to suggest that Hillary Clinton was polling ahead of Sanders in Wisconsin by 6 points, when the vast majority of pre-election polls in the state suggest the exact opposite. MSNBC responds to our query late today, to tell us that the issue was due to a technical error later corrected for the Midnight re-run and online versions of her show. Full details on that in today's program.

Then, in the wake of bills signed into law this week by the Governors of both New York and California to raise the minimum wage to $15, we speak to financial journalist David Dayen about the Right's feigned concern about job loss (but only when it comes to raising the Minimum Wage), as well as the real concerns about the increase, and activists have had an extraordinary impact on the entire conversation about the decades long wealth gap between the rich and everyone else in the U.S.

Dayen explains why the new law, in California alone, as he also reported at Salon last week, is a very big deal: "1 in every 8 workers in America is a Californian. Under this proposal, over 33% of them are going to get a raise at some point along the way between now and 2022. And thereafter, because after 2022, the minimum wage gets tied to inflation, so it keeps going up."

"It's really a testament to the power of activism. Before the 'Fight For 15' inaugurated in 2012, nobody would have believed that you could get a $15 an hour living wage, minimum, in a state as big as California. So, really, hats off to the #FightFor15 workers, who really pushed this," he says, offering kudos at the same time to both the Occupy movement and the Sanders campaign. "All of this is rumbling forward and moving Democrats who control states like California and New York into places that they were uncomfortable to go previously. And that is a testament to how this issue of inequality has become the functional, primary issue in American politics today." Dayen, author of the upcoming book, Chain of Title: How Three Ordinary Americans Uncovered Wall Street's Great Foreclosure Fraud, also responds to the "hand-wringing on the part of economists and business leaders," when it comes to potential job loss in the wake of raised wages.

"We see all kinds of experiments" with the economy, he argues. "We see workers used as guinea pigs all the time by businesses" in all matter of schemes that may benefit those businesses, but not their workers. "These same economists are so worried about the fate of workers with this experiment with the minimum wage have never said a darn thing about all of these experiments that hurt workers &mdash that we knew were going to hurt workers at the time &mdash because it was literally about cutting their wages and getting rid of their benefits and putting them in hazardous workplaces. Spare me this rhetoric that you care about workers when you've sat by idly over 40 years as work has become more and more and more devalued."

But will raising the minimum wage, in fact, cost jobs? And, if so, does it even matter? Tune in for his answers to that and much more in a fascinating conversation on today's show &mdash one which you won't hear, for some reason, on Fox "News" or CNN&hellip



Commentaires:

  1. Wyatt

    Remarquablement, c'est la réponse drôle

  2. Kasey

    Je pense que tu as tort. Écrivez-moi en MP, nous discuterons.



Écrire un message