Nouvelles recettes

Le thé vert améliore la mémoire, selon la recherche

Le thé vert améliore la mémoire, selon la recherche


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Une nouvelle étude montre qu'un produit chimique présent dans le thé vert aide la mémoire et l'apprentissage spatial

Dieu merci pour les merveilles de la santé de thé vert: maintenant, les chercheurs pensent que le thé vert peut stimuler la mémoire et l'apprentissage spatial.

Une nouvelle recherche publiée dans Molecular Nutrition and Food a examiné un produit chimique commun trouvé dans le thé vert, l'EGCG (ou gallate d'épigallocatéchine-3). Les chercheurs pensaient que l'EGCG, un produit chimique connu pour ses propriétés antioxydantes, pourrait également aider les cellules neurales du cerveau. Après avoir administré de l'EGCG à un groupe de souris, ils ont ensuite testé le groupe ainsi que le groupe témoin de souris (qui n'avaient pas reçu le produit chimique) dans un labyrinthe pour trouver une plate-forme cachée. Ils ont ensuite découvert que les souris ayant reçu l'ECGC étaient capables de trouver la plate-forme cachée plus rapidement que celles du groupe témoin.

C'est une grande nouvelle pour les amateurs de thé vert, car la boisson est déjà connue pour ses bienfaits cardiovasculaires. Maintenant, les chercheurs pensent que cela pourrait être bon pour prévenir les maladies dégénératives liées à l'âge, comme la maladie d'Alzheimer et la démence.


Le thé vert stimule votre cerveau

On dit que le thé vert a de nombreux effets positifs putatifs sur la santé. Aujourd'hui, des chercheurs de l'Université de Bâle rapportent les premières preuves que l'extrait de thé vert améliore les fonctions cognitives, en particulier la mémoire de travail. Les résultats suisses suggèrent des implications cliniques prometteuses pour le traitement des troubles cognitifs dans les troubles psychiatriques tels que la démence. La revue académique Psychopharmacology a publié ses résultats.

Dans le passé, les principaux ingrédients du thé vert ont été minutieusement étudiés dans la recherche sur le cancer. Récemment, des scientifiques se sont également penchés sur l'impact positif des boissons sur le cerveau humain. Différentes études ont pu lier le thé vert à des effets bénéfiques sur les performances cognitives. Cependant, les mécanismes neuronaux sous-jacents à cet effet d'amélioration cognitive du thé vert sont restés inconnus.

Meilleure mémoire avec le thé vert

Dans une nouvelle étude, les équipes de chercheurs du professeur Christoph Beglinger de l'hôpital universitaire de Bâle et du professeur Stefan Borgwardt des cliniques universitaires psychiatriques ont découvert que l'extrait de thé vert augmente la connectivité efficace du cerveau, ce qui signifie l'influence causale qu'une zone du cerveau exerce sur un autre. Cet effet sur la connectivité a également conduit à une amélioration des performances cognitives réelles : les sujets ont été significativement mieux testés pour les tâches de mémoire de travail après l'admission d'extrait de thé vert.

Pour l'étude, des volontaires masculins en bonne santé ont reçu une boisson gazeuse contenant plusieurs grammes d'extrait de thé vert avant de résoudre les tâches de mémoire de travail. Les scientifiques ont ensuite analysé comment cela affectait l'activité cérébrale des hommes en utilisant l'imagerie par résonance magnétique (IRM). L'IRM a montré une connectivité accrue entre le cortex pariétal et frontal du cerveau. Ces résultats neuronaux étaient corrélés positivement avec l'amélioration de l'exécution des tâches des participants. «Nos résultats suggèrent que le thé vert pourrait augmenter la plasticité synaptique à court terme du cerveau», dit Borgwardt.

Implications cliniques

Les résultats de la recherche suggèrent des implications cliniques prometteuses : la modélisation d'une connectivité efficace entre les régions cérébrales frontales et pariétales pendant le traitement de la mémoire de travail pourrait aider à évaluer l'efficacité du thé vert pour le traitement des troubles cognitifs dans les troubles neuropsychiatriques tels que la démence.

Source primaire

Schmidt A, Hammann F, Wölnerhanssen B, Meyer-Gerspach AC, Drewe J, Beglinger C, Borgwardt S.
L'extrait de thé vert améliore la connectivité pariéto-frontale pendant le traitement de la mémoire de travail
Psychopharmacologie (2014), doi : 10.1007/s00213-014-3526-1


Boire du thé peut améliorer la santé du cerveau

Une étude récente dirigée par le professeur adjoint Feng Lei du département de médecine psychologique de la faculté de médecine NUS Yong Loo Lin a révélé que les buveurs de thé réguliers ont des régions cérébrales mieux organisées - et cela est associé à une fonction cognitive saine - par rapport aux non-buveurs de thé. L'équipe de recherche a fait cette découverte après avoir examiné les données de neuroimagerie de 36 personnes âgées.

"Nos résultats offrent la première preuve de la contribution positive de la consommation de thé à la structure du cerveau et suggèrent que la consommation régulière de thé a un effet protecteur contre le déclin de l'organisation cérébrale lié à l'âge", a expliqué le professeur adjoint Feng Lei.

La recherche a été menée avec des collaborateurs de l'Université d'Essex et de l'Université de Cambridge, et les résultats ont été publiés dans une revue scientifique. Vieillissement le 14 juin 2019.

Avantages d'une consommation régulière de thé

Des études antérieures ont démontré que la consommation de thé est bénéfique pour la santé humaine, et les effets positifs incluent l'amélioration de l'humeur et la prévention des maladies cardiovasculaires. En fait, les résultats d'une étude longitudinale menée par Asst Prof Feng qui a été publiée en 2017 ont montré que la consommation quotidienne de thé peut réduire de 50% le risque de déclin cognitif chez les personnes âgées.

À la suite de cette découverte, le professeur adjoint Feng et son équipe ont exploré plus avant l'effet direct du thé sur les réseaux cérébraux.

L'équipe de recherche a recruté 36 adultes âgés de 60 ans et plus et a recueilli des données sur leur santé, leur mode de vie et leur bien-être psychologique. Les participants âgés devaient également subir des tests neuropsychologiques et une imagerie par résonance magnétique (IRM). L'étude a été réalisée de 2015 à 2018.

Après avoir analysé les performances cognitives et les résultats d'imagerie des participants, l'équipe de recherche a découvert que les personnes qui consommaient du thé vert, du thé oolong ou du thé noir au moins quatre fois par semaine pendant environ 25 ans avaient des régions cérébrales interconnectées de manière plus efficace. .

« Prenez l'analogie du trafic routier comme exemple : considérez les régions du cerveau comme des destinations, tandis que les connexions entre les régions du cerveau sont des routes. Lorsqu'un système routier est mieux organisé, la circulation des véhicules et des passagers est plus efficace et utilise moins de ressources. De même, lorsque les connexions entre les régions du cerveau sont plus structurées, le traitement de l'information peut être effectué plus efficacement », a expliqué le professeur adjoint Feng.

Il a ajouté : « Nous avons montré dans nos études précédentes que les buveurs de thé avaient une meilleure fonction cognitive par rapport aux non-buveurs de thé. Nos résultats actuels relatifs au réseau cérébral soutiennent indirectement nos conclusions précédentes en montrant que les effets positifs de la consommation régulière de thé sont le résultat d'une meilleure organisation cérébrale provoquée par la prévention de la perturbation des connexions interrégionales.

Prochaine étape de la recherche

Les performances cognitives et l'organisation cérébrale étant étroitement liées, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre comment des fonctions telles que la mémoire émergent des circuits cérébraux et les interventions possibles pour mieux préserver la cognition pendant le processus de vieillissement. Le professeur adjoint Feng et son équipe prévoient d'examiner les effets du thé ainsi que les composés bioactifs du thé sur le déclin cognitif.


Rechercher les prochaines étapes

Ces résultats sont probablement prometteurs pour ceux qui s'inquiètent de leur propre déclin cognitif potentiel. Boire du thé est déjà un rituel quotidien pour beaucoup, et c'est une habitude facile à prendre.

"Nos résultats offrent la première preuve d'une contribution positive de la consommation de thé à la structure du cerveau", déclare le professeur assistant Feng Lei, "et suggèrent que la consommation régulière de thé a un effet protecteur contre le déclin de l'organisation cérébrale lié à l'âge." (2 )

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour prouver et expliquer davantage comment le thé améliore la santé du cerveau. À plus grande échelle, des recherches sont nécessaires sur la façon dont la mémoire est connectée aux circuits cérébraux. Il serait également bénéfique d'étudier diverses interventions pour préserver la santé cognitive au cours du vieillissement. À l'avenir, le professeur adjoint Feng Lei et son équipe prévoient d'explorer l'impact du thé et de ses composés bioactifs sur le déclin cognitif. (2)

Sources des articles :

A propos de l'auteur:

Amelia Harris est une écrivaine et éco-activiste, intéressée par la santé et tout ce qui est ésotérique, avec une passion pour le partage de bonnes nouvelles et d'histoires inspirantes. Elle est rédactrice pour Wake Up World.


Le thé pour la prévention de la maladie d'Alzheimer semble prometteur

L'étude du thé pour la maladie d'Alzheimer a suivi plus de 950 adultes âgés de 55 ans ou plus et a étudié leurs habitudes de consommation de thé de 2003 à 2005. Puis, de 2006 à 2010, les chercheurs ont suivi les hommes et les femmes et évalué leur fonction cognitive, en utilisant le même normes à chaque fois.

Les résultats? Les personnes qui buvaient régulièrement du thé réduisaient de 50% leur risque de troubles neurocognitifs. Et, ce qui est encore plus impressionnant, les bienfaits protecteurs du thé étaient particulièrement efficaces pour les personnes génétiquement prédisposées à la maladie d'Alzheimer - ce groupe a réduit leur risque de déficience cognitive d'autant que 86 pour cent. Il s'avère que le thé pourrait être une solution viable Traitement naturel de la maladie d'Alzheimer.

Selon les chercheurs, le type de thé pour la réduction du risque d'Alzheimer n'a pas d'importance non plus, tant qu'il est infusé à partir de feuilles de thé et bu régulièrement.

Comment le thé affecte le cerveau

Bien que le thé pour la maladie d'Alzheimer soit une nouvelle passionnante, ce n'est que la dernière preuve que le thé agit réellement pour protéger votre cerveau. Ce qui rend le thé si spécial, ce sont certains des composés qu'il contient, comme les catéchines et les théaflavines. Ces ingrédients regorgent d'antioxydants et de propriétés anti-inflammatoires qui pourraient protéger le cerveau du vieillissement.

Une étude de 2013 a révélé que la théanine et la caféine dans le thé aidaient les buveurs à être plus performants au travail. Il a également augmenté la créativité et la vigilance. (2) La caféine se marie également bien avec la L-théanine, un acide aminé favorisant la relaxation. En fait, le combo agit dans le thé pour réduire la fatigue mentale tout en augmentant la vigilance et la mémoire. (3)

Et en 2012, des chercheurs ont découvert que l'EGCG, un produit chimique présent dans le thé vert, améliore réellement la mémoire. L'EGCG stimule en fait la production de cellules progénitrices neurales, que le cerveau peut ensuite adapter à ses propres besoins. Lorsque les scientifiques ont testé la théorie sur des souris de laboratoire, ils ont découvert que l'EGCG aidait les rongeurs à reconnaître les objets tout en améliorant la mémoire spatiale. (4) Note latérale étonnante ? Grâce à l'EGCG, le thé vert rend le aliments anticancéreux liste aussi.

Une meilleure mémoire, une vigilance accrue, une fatigue mentale réduite et tout est naturel ? Êtes-vous prêt à devenir un buveur de thé ?

Meilleures façons de savourer le thé

Si vous êtes prêt à ajouter plus de thé dans votre vie, voici comment le faire correctement.

Utilisez de vraies feuilles de thé. Alors que les sachets de thé sont super pratiques, l'étude sur le thé pour la maladie d'Alzheimer a précisé que ce sont les feuilles de thé qui ont tous les bienfaits curatifs. Alors que les sachets de thé ne sont pas mauvais pour votre santé, vous passerez à côté de tous les bienfaits du thé en feuilles. Heureusement, de nos jours, vous pouvez acheter des théières pratiques qui emprisonnent les feuilles, ce qui rend la préparation du thé aussi simple que du café instantané. Que vous recherchiez bienfaits du thé noir ou préférez le thé vert ou un autre type, il est plus facile que jamais de trouver des thés bio en vrac.

Ne brassez pas trop longtemps. Gardez un œil sur l'horloge lorsque vous faites du thé. Le thé vert n'a pas besoin d'être infusé très longtemps, seulement 2 à 3 minutes. Plus longtemps et le thé libérera des tanins, laissant un goût amer dans votre boisson. Pour les autres types de thé, 3 à 5 minutes sont idéales.

Méfiez-vous de ce que vous ajoutez. Comme la plupart des aliments et des boissons, le thé commence par être sain, mais, selon ce que vous y ajoutez, peut devenir une boisson malsaine assez rapidement. Les gens adoucissent souvent leur thé avec quelques cuillères à café de sucre de table. Non seulement ces calories vides, mais le sucre vous enverra sur un high – puis un crash. Pourquoi gâcher ton verre avec ça ?

Au lieu de cela, optez pour de petites quantités de produits locaux, miel cru ou alors le miel de manuka, qui sont tous deux chargés d'avantages curatifs. Cependant, évitez le miel de supermarché normal, qui est en fait souvent du faux miel ! Les entreprises filtrent le pollen dehors du miel, ce qui en fait plus de miel. Et vous pouvez oublier ces petits sachets individuels que vous obtenez dans la plupart des restaurants, qui ne sont souvent que du sirop de maïs "au goût de miel" lire les ingrédients.

Si vous aimez votre thé pour la maladie d'Alzheimer un peu crémeux, ajoutez du lait biologique entier ou du lait de coco pour une alternative sans produits laitiers. Mais assurez-vous de sauter les crèmes non laitières que certaines ajoutent au thé. Ce sont généralement des frankenfoods chargés d'huile de soja partiellement hydrogénée (bonjour, OGM), de colorants artificiels, de sirop de maïs, carraghénane et toute une série d'ingrédients dont votre corps ne veut ni n'a besoin.

Ce crème à café au lait de coco fait un bel ajout à votre thé préféré. Avantage : il ne contient pas de produits laitiers.

Réflexions finales sur le thé pour la maladie d'Alzheimer

  • Le thé infusé à partir de feuilles peut protéger le cerveau des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer chez les buveurs réguliers
  • Les ingrédients uniques du thé aident à empêcher le cerveau de vieillir, tout en stimulant la mémoire et la vigilance.
  • Pour récolter les meilleurs bénéfices du thé, évitez les sachets de thé et utilisez des feuilles.
  • Gardez vos fixations de thé simples pour vous assurer qu'il reste une boisson saine.
  • Bas en haut !


6 bienfaits moins connus du thé vert

Les bienfaits du thé vert sont bien connus de tous. C'est une boisson énergisante naturelle, une excellente alternative au café. Il a un effet détoxifiant, ce qui signifie qu'il peut également renforcer votre immunité et améliorer votre santé globale. Alors, avec toutes ces choses, comment le thé vert pourrait-il être meilleur ? Eh bien, il semble qu'il y ait des avantages encore plus surprenants à boire du thé vert.

Le thé vert est quelque chose que je consomme tous les jours, que ce soit en buvant le thé proprement dit ou en utilisant des suppléments spécifiques avec de l'extrait de thé vert et du gallate d'épigallocatéchine concentré (ECGC) qui est l'un des plus puissants influenceurs anti-inflammatoires et épigénétiques trouvés dans la nature. . Cet article passe en revue 6 avantages moins connus du thé vert et je donne des conseils avancés sur la façon de l'utiliser pour obtenir les meilleurs avantages au fond.

1. Combat les allergies

Il est surprenant que peu de gens le sachent. Une étude de 2002 a montré que le thé vert est riche en EGCG, un composé connu pour être efficace dans la lutte contre les allergies (1). Le thé oolong et le thé noir contiennent également ce composé, mais le thé vert en contient en concentration plus élevée. De plus, le thé vert n'est pas aussi transformé que les autres variétés, ce qui signifie que le composé a tendance à rester intact dans cette variété.

Beaucoup ont utilisé du thé vert pour combattre les symptômes de la grippe, tels que les éternuements, les larmoiements et le nez bouché. Maintenant, il existe des études scientifiques pour prouver le fait qu'il ne s'agit pas seulement d'un effet placebo. Le thé vert est également efficace contre les symptômes des allergies grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Bon nombre des symptômes causés par les allergies sont le résultat d'une irritation, en particulier du nez, des yeux et de la gorge et, dans certains cas, de la peau. Ainsi, les effets conjugués de ses propriétés anti-inflammatoires et la présence d'EGCG en font un remède naturel exceptionnel contre les allergies légères.

2. Réduit la graisse corporelle

Le thé vert est depuis longtemps un aliment de base de la plupart des régimes amaigrissants. Mais il était surtout apprécié pour son effet détox et sa capacité à réduire l'appétit. Les scientifiques ont cependant montré que les bienfaits du thé vert en matière de perte de poids sont bien plus importants qu'on ne le pensait auparavant. Plus précisément, il a été démontré que le thé vert avait un effet positif sur les souris dépourvues de l'endopeptidase néprilysine, ou NEP en abrégé (2).

Parce qu'elles manquaient de NEP, ces souris étaient sujettes à l'obésité. Après moins de deux mois de traitement avec de l'extrait de thé vert, les souris ont non seulement cessé de prendre du poids, mais elles ont en fait perdu beaucoup. Selon les chercheurs, ces découvertes ont ouvert de nouvelles voies dans le traitement de l'obésité. Bien sûr, boire du thé vert n'est peut-être pas le remède miracle contre l'obésité, mais cela peut aider, tant que vous suivez un ensemble de règles de perte de poids saines.

3. Améliore la santé de la peau

Les bienfaits du thé vert ne se limitent pas à le boire. Ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires font également des merveilles sur la peau. C'est un traitement très efficace contre l'acné, en particulier pour les personnes qui ont la peau sensible et qui peuvent utiliser des remèdes conventionnels contre l'acné. Le thé vert est également très efficace contre les points noirs (3). Il peut également améliorer la santé de votre peau s'il est également ingéré, en raison de ses propriétés détoxifiantes.

Et comme le thé vert est capable de contrôler efficacement le poids, cela peut également avoir un effet d'entraînement qui a également une contribution positive à l'apparence de votre peau. Souvent, l'acné et les points noirs sont le résultat d'une accumulation de graisse, donc résoudre un problème pourrait potentiellement résoudre l'autre.

4. Combattre la dépression

La dépression est un problème très compliqué, avec une myriade de facteurs qui contribuent à son développement. Les traitements doivent être adaptés à chaque patient puisque chaque personne réagit différemment aux différents traitements. Le plus souvent, les traitements contre la dépression peuvent être assez nocifs en eux-mêmes, et beaucoup n'y répondent pas bien, ou, pire encore, ils ont une réaction négative.

Le thé vert n'est peut-être pas très efficace contre les cas graves de dépression et d'anxiété, mais il semble être bénéfique pour les cas plus légers. Cela en fait une excellente alternative aux médicaments conventionnels, car ils ont peu ou pas d'effets secondaires et peuvent également améliorer votre santé globale.

Et parce qu'il a un effet énergisant, il peut remplacer le café, qui a tendance à exacerber les symptômes de la dépression (4). Les personnes souffrant de dépression se sentiront souvent apathiques, constamment fatiguées et peut-être même étourdies. Le thé vert peut les aider avec ces symptômes.

5. Améliore la mémoire

L'une des découvertes les plus récentes concernant le thé vert affirme que cette plante miraculeuse peut en fait augmenter la connectivité pariétale-frontale (5). Cela signifie que les avantages du thé vert sont les plus visibles en ce qui concerne la mémoire de travail. La mémoire de travail est un aspect de la mémoire à court terme. C'est le processus par lequel les expériences externes sont traitées par le cerveau, pour être stockées pour une utilisation ultérieure. C'est la première étape dans la création de souvenirs à long terme. Et il est souvent négligé car la mémoire de travail agit si vite que nous en sommes rarement conscients. Mais sans une mémoire de travail hautement efficace, nous ne pouvons pas créer de données à stocker par des processus de mémoire à long terme.

Les scientifiques doivent encore approfondir ces découvertes. Mais beaucoup sont très enthousiastes quant à la signification de ces résultats. Certains pensent qu'ils peuvent même utiliser ces résultats comme base pour de futurs traitements contre la maladie d'Alzheimer, une maladie qui tend à affecter à la fois la mémoire à court et à long terme. Jusqu'à présent, Alzheimer n'a pas de remède médical.

6. Maintient la glycémie sous contrôle

Des taux élevés de sucre dans le sang et l'obésité ont tendance à aller de pair, mais les deux ne sont pas strictement liés. Ainsi, même s'il a été démontré que le thé vert avait un effet positif sur le contrôle du poids, cela ne signifiait pas qu'il pouvait également être utilisé pour contrôler efficacement la glycémie.

Mais une étude a révélé que le principal ingrédient actif du thé vert, à savoir la catéchine, peut également aider à équilibrer la glycémie (6). C'est une excellente nouvelle pour toute personne à risque de développer un diabète de type 2. Il peut également être utilisé pour renforcer les effets des traitements conventionnels chez les personnes qui souffrent déjà de cette maladie.

L'avantage supplémentaire de boire du thé vert est qu'il aide à réduire le cholestérol LDL, à augmenter le cholestérol HDL et à réduire la graisse corporelle, des facteurs qui contribuent au développement du diabète de type 2 et rendent sa gestion à long terme plus difficile.

Quel est le meilleur type de thé vert ?

Je conseille toujours de prendre du thé vert bio. Dans les fermes conventionnelles, les plants de thé vert sont fortement aspergés de pesticides et d'herbicides. Lorsque vous achetez ce type de thé vert conventionnel, vous consommez peut-être beaucoup de produits chimiques dangereux.

Le meilleur type de thé vert est appelé thé vert matcha. Des études ont montré que le thé vert matcha contient jusqu'à dix fois plus de composés antioxydants que toute autre forme de thé vert (7). Voici la marque que j'utilise.

Quelle quantité de thé vert dois-je consommer ?

De nombreuses personnes prospèrent grâce au vert et peuvent boire plusieurs verres par jour en toute sécurité et voir des bienfaits supplémentaires pour la santé avec chaque verre. Un conseil est d'éviter de boire de grandes quantités en fin d'après-midi et en soirée, car la caféine douce contenue dans le thé vert peut être trop stimulante et vous empêcher de dormir la nuit. Même le décaféiné peut être légèrement stimulant, il est donc préférable de boire votre thé vert le matin et en début d'après-midi.

J'ai trouvé que certaines personnes ne font pas bien avec le thé vert. Il s'agit d'une minorité, mais ces personnes peuvent se plaindre de douleurs articulaires, d'anxiété, de nausées, de maux de tête et d'irritabilité lors de la consommation. Cela peut être une intolérance au thé vert ou une incapacité à métaboliser efficacement la caféine. Si vous observez ces symptômes, il est préférable d'éliminer le thé vert et les autres boissons contenant de la caféine de votre alimentation pendant 5 à 7 jours, puis de réessayer et de voir si les symptômes se reproduisent.

Les femmes enceintes devraient réduire leur consommation de thé vert car cela augmente le risque de carence en folate qui pourrait augmenter le risque de diverses complications à la naissance et de troubles congénitaux chez les nouveau-nés. Si vous buvez du thé vert, assurez-vous de compléter avec 250 mcg supplémentaires de folate (folinate de calcium ou méthyl-folate) par tasse de thé vert.

Les femmes enceintes et les nouveau-nés ne devraient pas boire de grandes quantités de thé vert car sa capacité à se lier à la DHFR peut augmenter le risque de carence en folate chez le nouveau-né et augmenter le risque de spina bifida ou d'autres troubles du tube neural.

Si vous n'avez pas ces problèmes et que vous vous sentez bien lorsque vous buvez du thé vert, c'est une excellente idée de le consommer quotidiennement. Vous pouvez également utiliser un supplément d'extrait de thé vert avec ECGC concentré. Mon supplément énergétique préféré avec extrait de thé vert, extrait de grain de café vert, vitamine C, méthyl-B12, resvératrol, S-acétyl glutathion et bien plus encore s'appelle charge énergétique.


Infections intestinales et dysbiose

Avez-vous déjà eu des problèmes d'estomac avant un événement important, une prise de parole en public ou un nouveau rendez-vous ? Le lien entre notre cerveau et notre intestin est clair. Cependant, notre intestin et notre cerveau ne s'affectent pas seulement à court terme lors d'événements stressants ou excitants. La communication entre les deux est continue, à long terme et intime.

La dysbiose intestinale et les infections intestinales peuvent augmenter l'inflammation dans l'intestin et dans tout le corps. L'inflammation chronique affecte tout votre corps, pas seulement votre cerveau. Déséquilibre du microbiome intestinal avec la cognition de l'humeur et la santé mentale. Les problèmes digestifs, la dysbiose intestinale et les infections intestinales peuvent augmenter votre risque et vos symptômes de brouillard cérébral, de problèmes de mémoire, de difficultés d'apprentissage, d'anxiété, de dépression et de maladies neurodégénératives (27, 28, 29) .

Top 12 des stratégies de régénération du cerveau

Il y a de fortes chances que vous souhaitiez dire adieu au brouillard cérébral, aux problèmes de mémoire, aux troubles d'apprentissage, à la fatigue mentale et à la mauvaise humeur. Vous voulez certainement protéger votre cerveau de la neurodégénérescence, de la démence et de la maladie d'Alzheimer.

Lisez la suite pour découvrir les 12 meilleures façons de protéger et de guérir naturellement vos cellules cérébrales. La pratique d'une forme ou d'une autre de toutes ces stratégies est importante pour optimiser votre santé mentale et garder votre cerveau sain et fort.


Aliments stimulant la mémoire & Recettes pour améliorer la fonction cognitive

Consommer des aliments qui stimulent la mémoire améliore non seulement notre capacité de mémorisation, mais diminue également notre probabilité de développer des troubles cognitifs. Et les dernières études alimentaires prouvent pourquoi.

Par exemple, en juillet 2018, une nouvelle recherche a été publiée par une équipe internationale de scientifiques du Québec. Ils ont étudié 215 personnes, âgées de 60 à 70 ans.

Il s'agissait d'une étude clinique randomisée en double aveugle, contrôlée contre placebo, qui a duré 6 mois. Au cours de cette période, un groupe aléatoire de sujets a reçu un extrait riche en polyphénols de les raisins et myrtilles tandis que d'autres ont reçu un placebo.

Dans ce cas, le groupe qui a reçu les raisins et les myrtilles présentait déjà un déclin cognitif.

Lorsque la recherche s'est terminée, ils ont découvert que les individus qui avaient des performances au niveau d'un homme de 83 ans au début de l'étude, avaient des scores comme ceux de 70 ans après 6 mois sur l'extrait riche en polyphénols de raisins et de myrtilles.

Les myrtilles ont toujours été dans le top 10 des aliments stimulant la mémoire, mais cette étude a prouvé que lorsque les raisins et les myrtilles sont combinés, votre mémoire s'améliore.

Une autre étude a été réalisée sur des souris. Cette étude a également montré que la combinaison de polyphénols de myrtille et de raisin empêchait l'apprentissage et les déficits de mémoire causés par le vieillissement.

Par conséquent, je recommanderais à toute personne préoccupée par la perte de mémoire et les problèmes cognitifs d'inclure un mélange de raisins rouges foncés et de myrtilles dans son alimentation chaque jour.

Par exemple, j'ai imaginé cette combinaison d'aliments stimulant la mémoire sous forme de muffins. Les muffins sains sont une merveilleuse collation à emporter, surtout lorsque vous les congelez individuellement.

De plus, je recommanderais également d'inclure 3 portions de légumes-feuilles dans votre alimentation chaque jour. Une portion correspond à une tasse crue ou 1/2 tasse cuite.

De nombreuses études indiquent que la consommation de légumes verts à feuilles est associée à un taux de déclin cognitif plus lent.

Les chercheurs du Projet Mémoire et Vieillissement ont suivi 960 participants sur 5 ans. L'équipe s'est concentrée sur le niveau de consommation de légumes à feuilles vertes, comme les épinards, le chou vert, le chou frisé et la laitue.

L'âge moyen des participants était de 81 ans et tous étaient exempts de démence au début de l'étude. Sur 5 ans, les participants ont subi une série de tests annuels évaluant la mémoire épisodique, la mémoire de travail et la mémoire sémantique.

À la fin de l'étude, ils ont découvert que les personnes qui consommaient 3 portions par jour de légumes-feuilles présentaient un déclin cognitif significativement plus lent. Non seulement cela, le taux de déclin cognitif chez ceux qui mangeaient 3 portions de légumes-feuilles par jour, équivalait à avoir 11 ans de moins sur le plan cognitif.

Jus de betterave et exercice

Plusieurs études ont montré que l'activité physique peut avoir des effets positifs sur le cerveau, particulièrement avec l'âge. Mais de nouvelles recherches ont montré qu'il était peut-être possible d'améliorer ces effets simplement en buvant du jus de betterave avant de faire de l'exercice.

L'étude a montré que boire du jus de betterave augmente votre endurance et pourrait vous aider à faire de l'exercice jusqu'à 16% plus longtemps. Pourquoi? Parce que boire du jus de betterave augmente les niveaux d'oxyde nitrique dans votre corps, ce qui entraîne une réduction de l'absorption d'oxygène, ce qui rend l'exercice moins fatigant.

Créez votre propre jus de betterave en ajoutant des betteraves rôties et pelées dans un mélangeur à grande vitesse. Mélanger à puissance élevée pendant 20 à 30 secondes jusqu'à ce que les betteraves soient complètement décomposées. Ajoutez un peu de gingembre anti-inflammatoire râpé pour faire bonne mesure.

D'autres aliments stimulant la mémoire comprennent :

  1. Curcuma – Je recommande 1/4 de cuillère à café par jour – Vous pouvez l'ajouter à un sauté, des soupes et même du thé.
  2. Brocoli – Le brocoli regorge d'antioxydants et de vitamine K. Certaines études ont établi un lien entre l'apport en vitamine K et de meilleures capacités de mémoire. Je recommande une 1/2 tasse cuite ou 1 tasse crue par jour.
  3. Graines de citrouille – Les graines de citrouille contiennent de puissants antioxydants qui protègent le cerveau. Gardez-les dans votre voiture ou votre sac à main comme collation saine. Les graines de citrouille sont également riches en manganèse, ce qui peut aider à soulager l'anxiété.
  4. Thé vert – Le thé vert stimule les fonctions cérébrales en améliorant la vigilance, la mémoire et la concentration. Il est également riche en polyphénols qui peuvent protéger le cerveau du déclin mental.
  5. Avocat – Contenant à la fois de la vitamine K et du folate, les avocats peuvent aider à améliorer les fonctions cognitives, en particulier la mémoire et la concentration.

Restez physiquement actif :

L'activité physique est une partie importante de tout plan global de bien-être corporel. Envisagez des activités physiques qui peuvent être mentalement ou socialement engageantes, comme une promenade dans la nature avec un ami ou un cours de yoga.

Si vous préférez la salle de sport et l'haltérophilie, il existe des ceintures de levage appropriées pour les végétaliens.

Aliments pouvant induire des pertes de mémoire et augmenter le risque de dommages cognitifs :

Malheureusement, les aliments qui peuvent augmenter notre risque de perte de mémoire sont des aliments de base courants dans le régime américain.

Les aliments comme le pain blanc, la viande transformée et le fromage ont tous été liés à la maladie d'Alzheimer.

De plus, le pop-corn aux micro-ondes peut contenir du dactyle, un produit chimique qui peut augmenter les plaques amyloïdes. Les plaques amyloïdes se trouvent dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Ne manquez aucune des délicieuses recettes à base de plantes d'Ordinary Vegan en vous inscrivant ici.

Si vous aimez les muffins autant que moi, jetez un œil à mes muffins à la citrouille sains sans huile et sans produits laitiers et à mes muffins à la courgette sans huile.

Enfin, de nombreuses personnes dans le monde du bien-être se tournent vers le cannabidiol, communément appelé CBD de chanvre pour ses puissantes propriétés anti-inflammatoires pour réguler la douleur chronique et la réponse au stress.

Quelle que soit votre maladie particulière, l'huile de CBD de chanvre peut vous aider. Vous pouvez maintenant acheter une huile de CBD végétalienne sûre et efficace chez Ordinary Vegan. Ma mission est de vous fournir l'huile de CBD de chanvre la plus fiable et de la plus haute qualité sur le marché. J'espère que cela peut vous aider.


12 bienfaits du thé vert sur la santé

Les premières études sur le thé vert sont prometteuses, bien que des recherches supplémentaires soient certainement nécessaires. &lsquoUne grande partie de cette recherche est effectuée en laboratoire, donc les avantages ne sont pas définitifs, mais restent intéressants&rsquo,&rsquo explique Hobson.

Voici ce que nous savons des bienfaits du thé vert pour la santé :

1. Réduit l'inflammation

Les composés végétaux appelés polyphénols sont généralement ce qui confère au thé vert son potentiel pour la santé, explique Hobson. &lsquoLes polyphénols sont des composés présents dans les plantes qui auraient de nombreux avantages pour la santé &ndash, dont l'un est de réduire l'inflammation dans le corps, qui serait à l'origine de nombreuses maladies.&rsquo

Le principal polyphénol du thé vert est l'épigallocatéchine gallate (EGCG), qui est une catéchine. Environ 30 pour cent du poids des feuilles de thé fraîchement cueillies sont des catchins.

« La puissance de cette catéchine réside dans sa fonction de puissant antioxydant », explique Hobson. &lsquoCela signifie qu'il peut protéger votre cellule contre les dommages causés par un excès de radicaux libres &ndash appelés stress oxydatif &ndash tout en supprimant l'activité des produits chimiques qui favorisent l'inflammation dans le corps, tels que le TNF-alpha.&rsquo

2. Augmente la puissance du cerveau

Le thé vert contient de la caféine, un stimulant connu, "mais pas autant que le café, ce qui signifie que vous pouvez toujours obtenir un léger coup de pied stimulant mais pas assez pour vous rendre nerveux", explique Hobson. &lsquoLa caféine agit en bloquant l'adénosine, qui est un neurotransmetteur inhibiteur &ndash cela conduit alors à une augmentation de l'énergie. Il a été démontré dans de nombreuses études que la caféine aide à stimuler les fonctions cérébrales, y compris l'humeur et la mémoire. Il y a donc un avantage tant que vous n'en faites pas trop.

&lsquoOn pense que la caféine aide à la mémoire et à la vigilance, tandis que la L-théanine aide à calmer un cerveau hyperactif grâce au GABA.&rsquo

L'autre composé du thé vert est la L-théanine, un acide aminé souvent associé à la relaxation. &lsquoCet acide aminé peut traverser la barrière hémato-encéphalique, où il augmente l'activité du GABA et un neurotransmetteur inhibiteur qui aide à réprimer l'activité dans le cerveau, d'où son association avec la relaxation et les liens avec l'anxiété,&rsquo Hobson explique.

Research shows that L-theanine increases dopamine and alpha waves in the brain, he continues, which is thought to relax the brain without inducing drowsiness. Combining caffeine and L-theanine is thought to have a particularly powerful effect on improvement in brain function, Hobson adds. &lsquoCaffeine is thought to help with memory and alertness, while L-theanine helps to settle an overactive brain by way of GABA.&rsquo

3. Protects against brain-ageing

Not only can drinking green tea boost your brain function, but it may also protect your brain as you age. Several studies have shown that certain compounds in green tea have neuroprotective properties.

&lsquoThis research is lab (test tube) and animal-based, but suggests that the catechins in green tea may help to protect neurons in the brain, which has potential for lowering the risk of dementia,&rsquo says Hobson.

4. Assists with weight loss

There&rsquos far more to weight loss than simply drinking a cup of green tea each day, but the drink could complement your efforts. Some research indicates that green tea can help to increase fat burning and boost your metabolic rate.

&lsquoIt has been suggested that green tea helps to convert some of the fat stored in the body into free fatty acids, and so increases fat burning,&rsquo says Hobson. &lsquoMore realistically, the caffeine in the tea could help to increase performance. If you train harder you burn more calories, I guess.&rsquo

5. Boosts endurance exercise

The science on this one is mixed. A rodent study by the American Physiology Society that tested the effect of regularly taking green tea extract (GTE) found that over 10 weeks, endurance exercise performance was boosted up to 24 per cent with an extract supplement that was equivalent to drinking four cups of tea per day.

However, there is no evidence that green tea could induce any athletic benefit in humans. In fact, it may even have the opposite intended effect. &lsquoSome say that green tea may not be a good thing for endurance athletes as it can impair adaptations to endurance exercise and decrease carb absorption in sports people such as runners and cyclists,&rsquo says Hobson.

6. Reduces bad breath

Despite its bitter taste, green tea may also be good for your oral health. This appears to be due to its high catechin content. Test-tube studies suggest that catechins can inhibit the growth of oral bacteria.

&lsquoResearch suggests that they may help to reduce the growth of bacteria that can cause a build-up of plaque, leading to tooth decay and bad breath,&rsquo says Hobson. &lsquoOnly a little bit of research linking this to green tea itself, as most is centred around the catechins in isolation.&rsquo

7. Protects against heart disease

Your morning brew may also be heart-healthy, too. &lsquoResearch has linked green tea consumption to an improvement in some of the risk factors for heart disease,&rsquo says Hobson. &lsquoThis includes lowering total cholesterol and LDL &lsquobad&rsquo cholesterol levels. Green tea may also protect LDL from oxidation, which is a crucial step in the development of heart disease.

A study by the European Society of Cardiology found that the consumption of green tea rapidly improves the function of endothelial cells lining the circulatory system, with a peak increase of 3.9 per cent just 30 minutes after consumption. Endothelial dysfunction can cause arteries become clogged with fatty substances (known as atherosclerosis).

8. May protect against cancer

There is research to suggest that green tea drinkers are less likely to develop certain cancers &ndash including breast, prostate and colorectal &ndash but this doesn&rsquot mean drinking green tea will prevent you from getting cancer, says Hobson. &lsquoThis protective effect is thought to be a result of the antioxidant potency of green tea,&rsquo he explains.

Laboratory studies have shown that the catechins in green tea inhibit cancer cell growth, motility and invasion, and stimulate cancer cell death. Green tea catechins also prevent and reduce tumor growth in animal models. While this research is certainly interesting, robust human studies are needed before any conclusions can be drawn.

9. Boosts immune system

Making green tea your go-to brew could give your immune system a boost, thanks to one of the beneficial plants compounds in green tea &ndash the polyphenol EGCG. &lsquoResearch has suggested that EGCG found in green tea may support immunity by way of its powerful ability to increase the number of T-cells, which play a key role in immune function and suppression of autoimmune disease,&rsquo says Hobson.

10. Improves bone health

Test tube studies have shown that green tea contains a group of chemicals that stimulate bone formation and help slow its breakdown. &lsquoThe active components of green tea may benefit bones by promoting an increase in osteoblast &ndash cells that form new bone &ndash numbers and activity,&rsquo explains Hobson.

In an Oregon State University study, scientists exposed a group of bone-forming cells to three major green tea components &ndash epigallocatechin (EGC), gallocatechin (GC), and gallocatechin gallate (GCG) &ndash for several days. They found that EGC boosted the activity of a key enzyme that promotes bone growth by up to 79 per cent. Additionally, high concentrations of ECG blocked the activity of a type of cell that weakens bones.

11. Helps you live longer

Drinking green tea could even add years to your life, observational studies show. &lsquoThis is really interesting,&rsquo says Hobson. &lsquoA large study of Japanese adults over 11 years showed that those who drank the most green tea had a significantly lower chance of dying during the study period.&rsquo Among those who consumed five cups of tea per day, death from all causes was 12 per cent lower in men, and 23 per cent lower in women.

12. Anti-allergenic

Allergy sufferers, take note. Researchers have identified a compound in green tea that blocks a key cell receptor involved in producing an allergic response. In American Chemical Society lab tests, EGCG was shown to essentially block the production of histamine and immunoglobulin E (IgE) &ndash two compounds in the body are involved in triggering and sustaining allergic reactions. Although promising against allergies, no one knows how much green tea is needed to have a therapeutic effect, or which green tea varieties work best, the researchers said.


What are the health benefits of green tea?

People have hailed the health benefits of green tea for centuries. Studies suggest that consuming green tea may positively affect skin health, help with weight loss, and reduce the risk of cardiovascular disease.

According to a report from the International Institute of Sustainable Development, tea is the second most consumed beverage in the world, after water.

All tea types, except herbal, are brewed from the dried leaves of the Camellia sinensis bush. The level of oxidation of the leaves determines the type of tea.

Green tea is made from unoxidized leaves and is one of the least processed types of tea. For this reason, it contains the most antioxidants and beneficial polyphenols.

People used green tea in traditional Chinese and Indian medicine to control bleeding and heal wounds, aid digestion, improve heart and mental health, and regulate body temperature.

Studies suggest that green tea may have positive effects on weight loss, liver disorders, type 2 diabetes, Alzheimer’s disease, and more.

However, it is important to note that more evidence is necessary before scientists can definitively prove these possible health benefits.

In countries where green tea consumption is high, some cancer rates tend to be lower. However, human studies have not shown consistent evidence to prove that drinking green tea reduces the overall risk of cancer.

A 2020 database review of epidemiological and experimental studies in humans produced inconsistent results as well as limited evidence of the benefit of green tea consumption for lowering the risk of cancer. The researchers assessed 142 completed studies, including 1.1 million participants.

However, the topical application of green tea polyphenol extracts may have a role in protecting the skin from UVB radiation. A 2018 review of in vitro, in vivo, and human studies demonstrated the potential benefits of tea polyphenols in the chemoprevention of UVB-induced skin cancer.

Animal and test tube cell studies have suggested some positive impacts on the following types of cancer:

Overall findings from numerous human studies have yielded inconsistent results and limited evidence of the benefit of drinking green tea on the overall risk of cancer.

A review of several studies found that the catechins in green tea and caffeine may have a role in increasing energy metabolism, which may lead to weight loss.

A further meta-analysis of several different tea polyphenols-induced weight loss mechanisms suggested that catechins and caffeine synergistically produced weight loss effects, as opposed to them being the result of caffeine alone.

However, the impact of drinking green tea on weight loss is unlikely to be of clinical importance. Most studies that have shown small changes in metabolism used green tea extracts with extremely high concentrations of catechins.

Green tea has anti-inflammatory properties. A review of human clinical studies and both cellular and animal experiments found that green tea and its major component, epigallocatechin-3-gallate (EGCG), have demonstrable anti-inflammatory effects.

A 2019 analysis of tea extract use in cosmetics supported this. The researchers determined that solutions including tea extracts promoted anti-inflammatory responses when applied topically. They also found that skin microcirculation improved in the affected areas.

A 2006 study suggested that green tea consumption is associated with reduced mortality due to cardiovascular disease.

The study followed over 40,000 Japanese participants aged 40–79 for 11 years, starting in 1994. It found that the participants who drank at least five cups of green tea per day had a reduced risk of mortality due to cardiovascular disease.

A 2016 meta-analysis of research into green tea and cardiovascular disease supported these findings. A total of nine studies involving 259,267 individuals were included in the analysis. The researchers concluded that the consumption of green tea was associated with favorable outcomes regarding the risk of cardiovascular and ischemic related diseases.

Separate reviews from 2017 and 2019 also found that the polyphenols in green tea may lower blood pressure, decrease inflammation, and improve epithelial function, which can help reduce heart disease risk in people with excess weight or obesity.

A 2011 review found that consuming green tea, either as a beverage or in capsule form, was linked to significant but modest reductions in total low-density lipoprotein cholesterol.

Drinking green tea or coffee regularly seems to be associated with a reduced risk of stroke.

An American Heart Association (AHA) study stated that the inclusion of green tea in a person’s daily diet may be associated with a small but positive change in stroke risk.

Studies concerning the relationship between green tea and diabetes have been inconsistent.

Some have suggested a lower risk of type 2 diabetes in people who drink green tea than in those who consume no tea. One review of 17 randomized control trials found a correlation between green tea consumption and decreased fasting glucose and fasting insulin levels.

A further 2017 review of dietary polyphenol studies also associated green tea, as part of the Mediterranean-type eating pattern, with a reduced risk of type 2 diabetes.

However, other studies have found no association at all between tea consumption and diabetes.

Some research has suggested that green tea can enhance a person’s working memory and other cognitive functions.

The double-blind volunteer study found that green tea could be promising in treating cognitive impairments associated with neuropsychiatric conditions such as dementia.

A 2016 meta-analysis of observational studies suggested that daily tea drinking is associated with a decreased risk of cognitive impairment and mild cognitive impairment.

In a 2011 test tube cell study , researchers tested the effect of a component of green tea, colon-available green tea extract (CAGTE), to see how it affected a key protein in Alzheimer’s disease.

The tests used CAGTE to represent green tea phytochemicals potentially available after upper gastrointestinal digestion and differentiated PC12 cells as a model for neuron cells.

The researchers found that at high concentration levels, CAGTE was able to protect the cells from the damaging free radicals and beta-amyloid peptides that may play a role in the development of Alzheimer’s disease.

However, the concentration they used was far greater than can be found in the human body.

Other benefits

Other studies have suggested that green tea might help prevent dental cavities, stress, and chronic fatigue, treat skin conditions, and improve arthritis by reducing inflammation.

However, further human clinical trials are necessary to firm up these theories.

Unsweetened brewed green tea contains fewer than 3 calories per cup.

Green tea contains a relatively small amount of caffeine (approximately 29 milligrams [mg] per 8-ounce cup) compared with black tea (around 47 mg per cup) and coffee (about 95 mg per cup).

The caffeine in a cup of tea can vary according to the duration of infusing time and the amount of tea infused.

Green tea contains one of the highest amounts of antioxidants of any tea. Green tea is about 30% polyphenols by weight, of which approximately 80% is EGCG.

Green tea is available in many types and forms, including:

  • bottled and sweetened with sugar or an artificial sweetener
  • single tea bags
  • loose leaf
  • instant powder
  • green tea supplements, in capsule form or as liquid extracts

In adults, there are few known side effects associated with drinking green tea.

However, the following risks and complications are important to note:

  • Caffeine sensitivity: People with severe caffeine sensitivities could experience insomnia, anxiety, irritability, nausea, or an upset stomach after drinking green tea.
  • Liver damage: Consuming a high concentration of green tea extract may negatively impact liver health in rare cases.
  • Other stimulants: If a person consumes green tea alongside stimulant drugs, it could increase their blood pressure and heart rate.

The majority of research has suggested that the rare cases of liver injury from green tea extract consumption are idiosyncratic reactions. Reviews of these instances have also not been able to conclude direct causality.

The Food and Drug Administration (FDA) does not regulate green tea supplements. As a result, these supplements may contain other substances that are unsafe for health or have unproven health benefits.

Always check with a doctor before starting any herb or supplement regimen.

Green tea may have a number of health benefits. For example, it may help weight management, skin inflammation, and type 2 diabetes. Some research has also linked green tea consumption to improved cardiovascular health.

Green tea has one of the highest concentrations of antioxidants of any tea. It is naturally low in calories and contains less caffeine than black tea and coffee.


The cells of regular green tea drinkers have a younger biological age than non-drinkers, by about five years. Japanese research also shows that regular green tea drinkers live longer. In one study in older adults, those who drank the most green tea were 76% less likely to die the six-year study period.

Think beyond the drink. Apart from sipping green tea, you can use it as the liquid in smoothies, in oatmeal or overnight oats, or to steam veggies or whole grain rice. Steeped green tea or matcha powder can also be incorporated into soups, stews, sauces, and marinades.

Matcha makes a great addition to curry, hummus, energy balls, gluten-free pancakes, frozen fruit pops, chia pudding, and baked goods. Get creative, and soak up the benefits!

Cynthia Sass, MPH, RD, is Health&aposs contributing nutrition editor, a New York Times best-selling author, and a nutrition consultant for the New York Yankees.

To get more nutrition and diet tips delivered to your inbox, sign up for the Balanced Bites newsletter


Voir la vidéo: Indian secret to accelerate hair growth and treat baldness from the first week (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Thom

    Vous n'êtes pas correcte. Discutons. Envoyez-moi un courriel à PM.

  2. Nico

    Bravo, il me semble, est une excellente phrase



Écrire un message